Accueil > La poste - Avenir Oblitéré > Effet boomerang de la communication infantilisante

Effet boomerang de la communication infantilisante

mardi 14 mai 2013


Le grand Timonier Bailly, après l’épisode ’’Grand dialogue’’, nous sert sa nouvelle campagne décervelante : ’’Le Groupe La Poste 2018’’. Et là c’est du lourd, puisqu’il s’agit d’élaborer le plan stratégique de La Poste !

Pourquoi dénonçons nous ces ETC et autres périodes imposées ’’d’élaboration participative’’ ?

Parce que contrairement au travail des CHSCT – entièrement indépendant dans la conduite de leur travaux – ces séances de dialogue social très encadré et obligatoire ne changeront rien au plan stratégique qui est déjà validé.

Mais nos dirigeants ont toujours le même problème : comment faire passer un plan dont les objectifs se résument à la suppression massive des emplois et à son corollaire : la détérioration des conditions de travail et les drames humains toujours présents dans les services postaux.

Ah si les « collaborateurs » pouvaient accepter de scier eux mêmes la branche sur laquelle ils sont assis !

Ateliers pâte à sel !

Les ateliers animés par la hiérarchie ont donc débuté.

« Lire à tour de rôle... employer le même stylo...trouver des consensus... coller les petites vignettes... »

Non, vous ne rêvez pas, vous n’êtes pas dans un atelier de centre aéré, mais bien à La Poste pour « co-élaborer » le plan stratégique 2018 !

Mais le moins que l’on puisse dire est que la réflexion est très orientée et encadrée dans ces questionnaires.

En fait on retrouve complètement la déclinaison postale de la méthode « lean », méthode d’origine japonaise, expérimentée en particulier chez Toyota. La caractéristique principale de ce type d’organisation est « l’autonomie contrôlée ».

Dans un rapport de la DARES (disponible à cette adresse ), l’auteur montre que ce type d’organisation dégradait davantage les conditions de travail et la santé au travail.

Le remède qui aggrave le mal, un grand classique postal !

Il est clair également que ce type d’élaboration participative vise à contourner les représentants du personnels (syndicats représentatifs) et les instances de représentation du personnel (CHSCT en particulier) qui elles sont réellement indépendantes de l’employeur.

Au revoir M Bailly !

L’actuel Président de La Poste fait le buzz suite à la parution du livre du journaliste Hervé Hamon ’’Ceux d’en haut’’.

La direction de son côté indique que ’’Jean-Paul Bailly a rencontré Hervé Hamon il y a plus d’un an’’ et relève que ’’certains passages de cet ouvrage comportent des phrases raccourcies ou synthétisées qui ne rendent pas compte de l’équilibre du propos’’.

Extraits de ce livre :

’’Parce qu’une institution comme La Poste, traditionnellement, s’accommodait du travail limité, des gens un peu inadaptés. On ne les emmerdait pas, on disait que ça faisait partie du casting, et on les laissait dans leur coin. Maintenant, par les temps qui courent, ils n’ont plus leur place dans les entreprises même si, à La Poste, ils restent boucler leur carrière, et font des déprimes à répétition. Ils seraient mieux hors de l’entreprise, mais non, le modèle qu’ils conservent en tête, c’est La Poste d’avant.’’

Par rapport à la profondeur de ces pensées, M Bailly a t-il encore sa place à La Poste ?

Version imprimable de cet article Version imprimable

Plan du site |Charte Forum |Rédaction | SPIP| Surfez avec Firefox | Suivre la vie du site RSS 2.0