Accueil > Juridique > ADREXO condamné par le conseil de prud’hommes de Nantes

ADREXO condamné par le conseil de prud’hommes de Nantes

mercredi 8 juillet 2009


ADREXO condamné par le conseil de prud’hommes de Nantes

C’est une affaire qui a été déposée par SUD PTT 44-85 il y a presque 3 ans maintenant. Après une audience de jugement en juin 2008 et une audience de départage en mai 2009, c’est finalement la section de départage de Nantes, composée des quatre Conseillers prud’homaux élus et d’un juge professionnel, qui a tranché en condamnant la société ADREXO à verser 953.639 euros aux vingt trois salariés concernés.

Le Conseil de prud’hommes a reconnu le bien fondé de la requalification des contrats de travail à temps partiel en contrat à temps plein des salariés d’ADREXO, et par voie de conséquence, a permis aux salariés d’ADREXO de se voir payer les heures travaillées gratuitement…
 

Le Conseil de Prud’hommes a même reconnu l’existence du travail dissimulé chez ADREXO !
 

Cette condamnation des pratiques frauduleuses de la direction d’Adrexo est une victoire importante pour imposer le respect du droit du travail.
 
Particulièrement satisfait de cette décision, le syndicat SUD PTT 44-85 entend continuer à attaquer les pratiques délictueuses d’employeurs peu scrupuleux. SUD PTT défendra à nouveau 25 salariés d’ADREXO le 4 février 2010 en audience de jugement devant le conseil de Prud’homme de Nantes.
 

Les 23 salariés dont les droits ont enfin été reconnus et leur conseiller juridique vous invitent à les rencontrer vendredi 10 juillet 2009 à 14h00 au syndicat SUD PTT, 50 boulevard de la Liberté – 44100 Nantes.

Envoyé par Nantes7 - L’info video en direct.


Une excellente nouvelle qui arrive 2 semaines après une autre décision de justice tout aussi réconfortante !


Le Tribunal d’Instance de NANTES confirme l’implantation du syndicat SUD PTT dans l’entreprise ADREXO

Depuis 2006, SUD PTT 44-85 assure la délicate mission de défendre 45 salariés ou ex-salariés d’ADREXO devant le Conseil de Prud’hommes de Nantes. Les faits reprochés à Adrexo sont nombreux : non paiement de toutes les heures travaillées, non défraiement de tous les kilomètres parcourus, violation des règles élémentaires en matière de médecine de prévention, …
 

C’est à la demande de salariés d’ADREXO, que SUD PTT s’est attelé à leur défense. Et c’est d’un très mauvais œil qu’ADREXO a vu arriver ce « nouveau » syndicat, pourtant bien connu de La Poste et de Médiapost. Comme à son habitude, SUD a pris à bras le corps la défense des salariés ainsi floués. Pour mieux les défendre, SUD a constitué une section syndicale SUD Adrexo 44 Nantes, et désigné un Responsable de la Section Syndicale.
 

La direction d’ADREXO a alors contesté la désignation de notre responsable de section Syndicale SUD Adrexo 44 devant le Tribunal d’Instance de Nantes, estimant que nous n’étions pas représentatifs...
 

Si le ridicule tuait, Adrexo ne serait pas en bonne santé ! Notre syndicat compte à lui seul plus de syndiqués que tous les autres réunis.
 

En confirmant la désignation du RSS SUD Adrexo 44, le Tribunal a infligé un camouflet cinglant à la direction d’Adrexo. Nous nous en félicitons.
 

SUD PTT 44-85 continuera son bras de fer avec la direction d’Adrexo en défendant prochainement 24 salariés devant le Conseil de Prud’hommes de Nantes. Une trentaine de nouveaux dossiers seront également déposés devant le Conseil de Prud’hommes de Saint-Nazaire.
 

La seule raison d’être de SUD PTT est de défendre les salariés du mieux possible, d’abord par la mobilisation collective et quand, cela est nécessaire, en les accompagnant aux prud’hommes. Confortés par la décision du Tribunal d’Instance de Nantes, nous mettrons tout en oeuvre pour que les salariés d’Adrexo soient intégralement rétablis dans tous leurs droits.


D’après l’agence Reuters, le président d’Adrexo va faire appel de la décision des prud’hommes. Evoquant les cadences il a déclaré :
"Elles ont été définies par des experts et validées par tous les syndicats représentatifs de la branche, dont Sud ne fait pas partie, dans une convention collective en 2005".

SUD pas représentatif chez Adrexo ? C’est tout vu en Loire Atlantique !!!


Version imprimable de cet article Version imprimable

Plan du site |Charte Forum |Rédaction | SPIP| Surfez avec Firefox | Suivre la vie du site RSS 2.0